Faut-il se faire tatouer durant une convention

By 18 septembre 2015news

Euro Tattoo ouvre ses portes pour la première fois à St André lez Lille le samedi 2 avril jusqu’au lendemain soir. L’occasion, pour les habitués de la machine de retrouver leurs artistes préférés, et pour d’autres de découvrir un monde jusqu’alors souvent dépeint comme étant relativement underground. Sans doute que des dizaines de personnes vont en profiter pour franchir le pas. Mais dites-moi… Est-ce vraiment un bon plan de se faire tatouer pendant une convention ?…

tatouage-zeldaLe tatouage, ça dure toute la vie

Quand on se fait tatouer, c’est généralement pour la vie. Ce n’est pas un geste anodin, un truc qu’on peut décider le lendemain de retirer. Tu ne repars pas avec un tatouage baveux de Malabar… Donc, premier conseil, ne pas se faire tatouer sur une humeur du moment (oui, qu’est-ce qui te dit que dans un an, Gertrude ne va pas faire ses valises… Du coup, ça va être chaud pour la ou les suivantes si tu arbores un Gertrude je t’aime sur l’épaule…). Donc un conseil : On murit sa réflexion !
Si tu n’es pas totalement certain(e) du motif, (je parle du dessin, hein) ou même du motif (là, je parle de la motivation… ça va, tu suis ?…), alors mieux vaut attendre encore un peu et profiter de la convention pour aller glaner des infos sur les artistes présents. L’inspiration peut venir en cours de route 🙂 Tu auras alors le choix de te faire tatouer lors d’une prochaine convention (Arras Tattoo, par exemple 🙂 ).

Ensuite, ne pense pas que les artistes attendent tranquillement avec le petit café que le chaland passe. Une convention, c’est un moment super chargé pour les artistes. Donc le petit bout de papier sur lequel tu as le motif du loup de Johnny pour demander au tatoueur comment il verrait les choses, tu oublies. Durant une convention, les artistes tatoueurs ont généralement trop de taf pour perdre du temps de préparation. Donc un conseil : Rends-toi sur les profils des artistes, et contactes les pour les rencontrer avant, et pour préparer avec eux ce moment délicieux du « gzzzzziiiiit » sur ta peau.

Tatoueur – tatoué : un vrai duo

Aller en convention pour se faire tatouer, c’est le pied total, mais il faut réellement prendre le temps de bien choisir SON artiste. Après tout, on ne lui confie rien d’autre que sa peau… son corps. Donc le premier réflexe, c’est d’aller voir sur les profils le travail que propose chaque artiste. Non pas qu’il soit question de « bon ou mauvais », mais il est question de styles différents. Un tatoueur qui fait du Dotwork ne sera pas à l’aise sur un portrait de mémé Ginette à apposer sur tes mollets. Chaque artiste a son propre style. C’est un peu comme si on demandait à Geluck de dessiner un hentaï… Les deux sont de l’art dessiné, mais pas tout à fait dans le même style (quoique le chat dans un hentaï, ça peut donner…).

Les artistes tatoueurs sont généralement des artistes qui ont suivi un cursus artistique, souvent même sortis d’écoles d’art réputés. Donc pas de souci, quand le talent est là, on en profite. Et durant la convention de Euro Tattoo, vous allez en voir un paquet de ces talents ! Certains artistes sont par ailleurs polyvalents dans les styles, c’est une aisance qui leur est propre et qui les rend d’autant plus virtuoses. Les conventions sont d’ailleurs généralement un premier point de rendez-vous avec l’artiste qui vous suivra tout au long de votre vie de tatoué. Il vous donne ce plus qui vous rend unique, mais pensez que vous portez toute votre vie le résultat d’une œuvre d’art, qui lui appartient 🙂 Le duo doit donc être d’autant plus confiant.

Attendre n’est pas un défaut

convention-de-tatouage_1113074_490x326pLes artistes les plus talentueux sont, bien entendu, les plus demandés. Ils n’ont donc que très peu de temps pour l’improvisation entre deux RDV. Donc ne vous offusquez pas si le petit génie que vous avez repéré ou si la petite sympa avec la langue sur le coté vous refuse du temps. Ce n’est pas un signe ostentatoire de snobisme ! C’est juste une question de temps. Profitez-en pour prendre RDV à son shop, et profitez du spectacle ! Voir naitre une œuvre en direct, c’est toujours très sympa ! Et cela vous confortera dans votre décision de vous faire tatouer.

Les conventions, c’est une ambiance propre, une sorte de monde à part où on a vite l’impression de faire partie de cette famille autrefois méconnue des tatoués. Alors bien sûr, il y a ce petit frisson, qui donne envie de se faire plaisir, et de vouloir faire un peu plus que prévu. Et puis soudain, un petit doute. Alors là, pas question d’écouter la copine qui vous pousse d’un grand ‘allezzzzz, vas-y, ça va être top ! (vous voyez de qui je veux parler, cette copine qui vit par procuration et qui décide de tout pour vous parce qu’elle est trop lâche pour prendre des décisions pour elle… 🙂 ). Non, on s’écoute. Le doute, c’est salvateur. Il faut l’écouter. C’est le signe que ce n’est pas encore le moment. Prenez alors le temps de la réflexion (tu sais, le motif et… le motif). Il vaut mieux manquer une occasion que de regretter toute sa vie…

Les flashs

Plusieurs artistes ont une technique pour pouvoir gagner du temps (pour ceux qui veulent se faire tatouer sans avoir pu réserver avant et sans avoir pu échanger sur le modèle en amont de la convention). Ils utilisent des flashs. Ce sont des petits dessins originaux (entendez par là uniques, et non farfelus) qui ont la particularité de pouvoir être tatoués rapidement. Mais attention ! Ces petits motifs sont généralement les plus vite utilisés. et pas question d’en refaire un pareil sur une autre personne. Donc si vous n’avez aucune idée du motif et que vous voulez profiter de ces œuvres, il faut arriver les premiers ! Après, vous pouvez toujours opter pour un joli petit lapin 🙂

Question hygiène

Les shops des tatoueurs, c’est vieux et c’est crade… Voilà le genre de choses qu’on entend parfois (heureusement, de plus en plus rarement). Donc dans les conventions, hors boutique, ça doit pas être top coté hygiène… Il faut tout de suite arrêter là la réflexion néfaste.

Les conventions actuelles ne sont plus celles qui étaient organisées à l’arrache par deux ou trois artistes underground dans un entrepôt. Non. Aujourd’hui, les conventions répondent (comme le métier de tatoueur) à des règles très strictes qui sont régies par les lois françaises et belges entre autres. Organiser une convention, c’est s’assurer que chaque artiste présent est habilité légalement à exercer. Tous les artistes présents sont des professionnels ! Donc s’il y a bien un endroit où les normes de sécurité et d’hygiène sont scrupuleusement suivies, c’est bien durant une convention. A Euro Tattoo, vous avez affaire au professionnalisme d’une entreprise d’organisation d’évènements réputée (Events Concept). Elle est, entre autres, l’organisatrice de la convention Arras Tattoo en France. Les conventions organisées par Events Concept ne laissent aucune place aux professionnels approximatifs.

En espérant que ce petit billet vous aura guidé dans votre réflexion, qu’il aura fini de vous convaincre dans votre choix de vous faire tatouer, ou au contraire de prendre le temps de la réflexion. Une chose est certaine. L’expérience d’une convention de tatouage est unique. Simple curieux ou véritable passionné, chacun trouve sa place durant la convention Euro Tattoo.

Nous vous disons donc… au weekend du 2 au 3 avril à Lille !

Leave a Reply